Présentation de notre domaine

 

Introduction

Vignes

Scintillant comme un bijou au pied du Bessillon de Pontevès, le Domaine des Roches Blanches se compose de huit hectares de vignes cultivées par les mains expertes d'Alain Giordanengo, propriétaire-récoltant.

La maison d'origine familiale complète le cadre où les visiteurs sont chaleureusement accueillis par Nicole Giordanengo.

 

Troisième génération de vigneron

HistoriqueL'histoire de la famille Giordanengo comme vignerons a commencé au début de la Première Guerre mondiale en 1914 quand Thomas Giordanengo, grand-père d'Alain, a fui l'Italie en raison du conflit austro-hongrois. Il installe alors sa famille à Pontevès où, avec son expertise en tant que vigneron, il cultive plusieurs parcelles non loin de l’emplacement actuel.

 

En 1954, Marcel Giordanengo le père d'Alain, déjà un vigneron, achète le Domaine des Roches Blanches où il vivait avec sa femme, son fils Alain et sa fille Ginette.

 

La mort subite de Marcel dix ans plus tard en 1964, obligea Alain, alors âgé de seulement 17 ans, à prendre en charge la responsabilité et la gestion du vignoble. Le jeune homme courageux a donné toute son énergie et sa passion dans cette succession. Dans les années 1970, en raison du manque de rentabilité, Alain décide alors de tenter sa chance dans le monde et rejoint une multinationale française. Durant cette période, sa production est vendue aux coopératives locales.

 

En 2007 et maintenant marié à Nicole, Alain convainc sa femme de reprendre l’exploitation du domaine.

 

Armé de beaucoup de courage, ils construisent une cave dans les règles de l’art et restaurent entièrement la propriété.

 

Agriculture raisonnée

RécolteLes vignobles sont situés dans une zone naturelle protégée bénéficiant d’un équilibre écologique entre de sa faune et sa flore. Alain et Nicole Giordanengo ont adopté une méthode de culture durable pour maintenir la diversité biologique de l'écosystème.

 

En effet, la plantation d’herbe entre les rangées de vigne contrôle l'érosion des sols et la filtration de l'eau de pluie. En Juillet, ils pratiquent les « vendanges vertes » en enlevant une grappe sur deux. Cela permet  de limiter le rendement de la vigne et don de gagner en qualité de raisin. Mi-Août, les vignes sont effeuillées afin d’aérer et d’exposer le fruit à un plus fort ensoleillement. Ils obtiennent ainsi une meilleure maturation avant la récolte. Cueillies à la main, chaque grappe est triée afin de préserver la qualité de la culture. Les grappes abîmées ne sont pas vinifiées. Le rendement est volontairement maintenu à 35 hectolitres par hectare pour des raisons qualitatives.

 

Fabrication du vin


Chaque vin est fabriqué à partir d'un cépage cultivé exclusivement au Domaine des Roches Blanches (connu sous le nom mono cépage : 1 vin = 1 cépage). Il n’y a pas de mélange ou d’additifs et les raisins proviennent exclusivement du domaine. La qualité des vins du Domaine des Roches Blanches résulte principalement de la méthode de culture expliquée ci-dessus. Dans le même esprit, pour la vinification du vin, Alain a opté pour une faible dose de sulfites (15 à 17 mg / litre). Par exemple, en agriculture biologique les doses sont de 15 à 20 mg / litre, et 30 à 35 mg / litre en général.

 

 

Il en résulte des vins exquis et gastronomiques récompensés chaque année par des prix comme la médaille d'or du Chardonnay du Monde en 2016, la médaille d'Argent du Concours Général Agricole de Paris pour le Pinot Rosé. Bien qu’Alain et Nicole soient satisfaits par la remise de ces prix, leur meilleure récompense reste la reconnaissance et la satisfaction des consommateurs !

Fût de chêne